Lyon Mont Blanc  2018 (Allure AUDAX)

---------------------------

Quel beau tracé, quel magnifique Lyon Mont Blanc, merci encore à Alain (décédé en décembre dernier)  pour ce magnifique LMB, tout était réuni et  la cerise sur le gâteau c’est le nombre de crampes dans Bisanne. Tu devais bien te marrer  de la haut, le nombre de cyclos à pied dans Bisanne se comptait par dizaines …un vrai Lyon Mont Blanc car beaucoup de GPS donnent 4000 m d’élévation à l’aller et 3000 au retour, du vrai Lyon Mont Blanc pour ce dernier tracé...Merci encore Alain, on en parlera  longtemps…

-----------------------------------

Le LMB en Image : ICI

C’est  avec un immense plaisir que nous avons conduit ce peloton de 14 cyclos allure AUDAX. Florian, Régis et ma pomme, tous les trois, dévoués pour que tous réussissent le plus vieux et mythique RAID cyclo (la 71 ème édition) .

IMG_20180602_160036_COVER.jpg

Petit rappel, allure Audax sur le Lyon Mont Blanc signifie accompagner des cyclos jusqu’au pied de grands cols des Alpes sans trop laisser d’énergie, avec des arrêts programmés mais pas trop longs non plus, en respectant  la philosophie  et la maxime des AUDAX d’Henri Desgrange «Partir ensemble et Rentrer ensemble» . C’est ce que nous avons fait les 2 et 3 juin avec ce petit groupe d’audacieux.

Première étape : Bourgoin Combloux : 210 km et 4000 m d’élévation

Samedi 2 juin 4 heures, c’est l’heure, il faut se lever pour être au départ à 6 h 30 , Véro et Marie, les deux seules audacieuses sont bien au RDV à 5 h et nous voilà dans le trafic en direction de Bourgoin Jallieu.

Il est 6 h 30, Yves Cottin, le principal organisateur donne le départ en nous rappelant les difficultés du RAID et les parties de routes où l’attention devra être irréprochable.

Température idéale, quelques rayons de soleil mais une humidité relative très haute, nous avons les mains moites mais que du bonheur. Dès le départ nous sentons un groupe volontaire, sympa et solidaire ! ah non j’oubliais il y avait Philippe, Philippe c’est toute une histoire toujours en train d’animer, de poser les questions et d’y répondre…Enfin bon même s’il n’a pas toujours respecté les consignes, il nous a bien fait marrer !

On se rappellera de Bisanne sur cette première étape Bourgoin –Combloux, mais aussi des deux côtelettes avec des pentes à 13 % parfois, je veux parler du col de Montessuit et la côte avant d’arriver au ravito à Villard sur Dorron. Ces deux côtelettes nous ont fait oublier la première difficulté du jour le col du Granier (finalement pas si dur que ça !)  .

Il est évident qu’une ascension comme celle de Bisanne se fait à allure libre, les capitaines ont des rôles différents, certains  se trouvent devant pour donner les consignes aux audacieux les plus rapides et d’autres capitaines  accompagnent  les audacieux les moins rapides dans l’ascension (tâche difficile mais bien menée par Florian et Régis).

Arrivés à Combloux, il est 19 h 30, cette année nous dormons dans le magnifique centre de l’Assomption Mont Blanc, superbe établissement, très bel accueil.

Je pense que l’an prochain ce sera encore Combloux, c’est parfait, pas d’attente, un self  ouvert de 19 h à 20 h 30 avec un repas adapté pour des cyclos affamés. Petit déjeuner servi à partir de 5 h 30, idéal pour des fadas qui se lèvent tôt pour faire les fous dans les cols des Alpes.

Deuxième étape : Combloux - Bourgoin

Dimanche 3 juin 5 h, la montre sonne, c’est l’heure de se lever, le départ est également prévu à 6 h 30.

20180603_062322.jpg

La première difficulté de la deuxième étape est  le col des Aravis, tout se passe très bien, nous rejoignons Thônes puis ensuite la voie romaine un peu cassante, mais tout le petit groupe suis très bien, aucune plainte, et nous enchaînons les kilomètres, ce n’est que du bonheur de conduire ce petit peloton.

Arrivés à la dernière difficulté de cette deuxième étape, nous sommes tous fatigués et nous appréhendons la dernière ascension «La montée d’Ordonnaz»  qui, ma foi se déroule très bien… Et pour finir nous essuyons un petit orage (15 km avant l’arrivée), mais un Lyon Mont Blanc sans flotte n’est pas un Lyon Mont Blanc !

Nous passons l’arrivée, un comité d’accueil nous applaudit, c’est très chaleureux, nous nous congratulons, bravo à tous !

Il ne faut pas oublier que la bonne humeur dans le peloton a été assurée par le sourire de Véro et Marie et la bienveillance de tous les audacieux. Merci à tous pour votre participation !

Nous remercions également les organisateurs de ce Raid : Yves Cottin et toute l’équipe du CTL.

Nous ne pouvons pas oublier de remercier tous les bénévoles et notamment la générosité de Marinette et  de Corine …

Je réitère que nous prenons tous un réel plaisir à emmener des audacieux se surpasser car réussir un Lyon Mont Blanc c’est déjà faire partie d’une congrégation de « FADA » !

IMG_20180602_112015.jpg
Les Mach3 sont bien représentés 

Pour le CT Lyon

Le LMB en image : ICI

Georges


Date de création : 04/06/2018 # 17:41
Dernière modification : 04/06/2018 # 17:41
Catégorie : - année 2018
Page lue 523 fois