Le Défi des Fondus de l’Ubaye  (DFU)

Pancarte Mucovicidose.jpg

Avant de commencer ce récit, je tiens à remercier tous les bénévoles extraordinaires qui ont contribués à cette magnifique journée dans la vallée de l’Ubaye.

Bénévole extraordinaire.jpg

Les bénévoles avec Evelyne au crachoir....

Quelle solidarité, quelle bienveillance, quel altruisme de la part de tous qui se mobilisent touchés de loin ou de très près par cette maladie. Les progrès de cette maladie nous ont été clairement expliqués par la responsable régionale de l’association de lutte contre la mucoviscidose. Je suis heureux d’avoir contribué comme un petit colibri au chèque remis à l’association d’un montant de 12 000 euros, certes cela parait beaucoup et peu à la fois, mais il n’y a pas que la mucoviscidose qui bénéficie de cette recherche , beaucoup d’autres maladies orphelines avancent également de ce fait .

Un geste qui a touché tout le monde dans la salle,  le geste de la première féminine du DFU  qui explique que tous les finishers ont souffert durant cette magnifique journée, souffert mais une souffrance choisie  alors que ces jeunes enfants ou moins jeunes  n’ont pas choisi de souffrir. Cette jeune DAME a remis sa coupe à la responsable régionale ….cela a ému toute l’assemblée, chapeau bas madame !

Je remercie également Evelyne qui se réalise comme tous les bénévoles mais qui en plus a du talent. Elle a tenu le crachoir durant de bien longs moments devenus très courts, conté des histoires qui nous ont bien fait rigoler et cela avec beaucoup  d’humour. Cela nous a fait tout simplement du bien, merci Evelyne !

Qu'est ce que le défi des fondus de l'Ubaye  ?    ICI

Il est 5 h 42, quand les 300 cyclos s’élancent sur la première difficulté de la journée le col de Vars (2109 m). Il fait frais, nous sommes bien dans cette vallée que nous sommes en train d’apprivoiser, il est à peu près 7 h 30  mn quand nous  (Bruno, Florian et ma pomme) arrivons  à la première difficulté du jour, le col de Vars , les bénévoles sont là et proposent une  petite collation.

Parcours.JPG

Le parcours des Fondus...

Depart1.jpg

Le départ ..5 h 42 mn

Brno et flo.jpg

Bruno et Flo

Col de vars.jpg

Col de Vars

Descente prudente, puis nous enchaînons avec la  deuxième difficulté du jour, c’est la montée vers la station Ste Anne (1830 m). C’est court mais attention des pentes à fort %, je verrai afficher du 12 %, mais  nous sommes encore bien frais tout se passe bien et arrivons vers  10 h en haut de la station, petite collation en haut de Ste Anne.

Encore flo Station Sainte Anne.jpg

Flo à Ste Anne ...

Descente sur Jausiers pour un premier et sérieux ravito, il fait déjà très chaud, cependant les fruits frais et coupés minutieusement par les bénévoles nous font un bien fou, encore merci !

C’est désormais la troisième difficulté du jour, le col de la Bonnette, la route la plus haute d’Europe (2802 m). Nous arrivons au sommet vers 12 h 00 mn et nous sommes accueillis par un petit grain, du coup il ne fait pas chaud à 2800 m et décidons de nous regrouper et retrouver  à Barcelonnette le lieu d’un ravito très copieux.

Georges Bonette.jpg

Georges au col de la Bonette 

C’est vers 13 h 30 que nous repartons pour la quatrième difficulté du jour, sous une grosse chaleur, arrêt à une petite fontaine qui sera la bienvenue pour faire descendre la température des chaudières, et nous arrivons au sommet du col de la Cayolle vers 15 h 30, redescente sur Uvernet Fours pour un solide ravito avant d’attaquer le col d’Allos cinquième difficulté du jour.

Georges Cayoll.jpg

Georges au Col de la Cayolle

La cinquième difficulté « Le col d’Allos » terminé (2250 m), il ne fait pas très chaud et décidons un regroupement après la sixième difficulté du jour, la montée vers la station  «  Pra Loup ». Florian et moi essuyions un violent orage dans la descente de Pra Loup. La prudence est de rigueur, nous arrivons à Barcelonnette où nous attendons Bruno pour la dernière difficulté du jour : la montée vers la station de « Super Sauze ». Il est 20 h 30, mais que fait Bruno ! Enfin le voilà, il est gelé, non seulement il a pris la pluie mais la grêle, il a du se mettre à l’abri, attendre que l’orage passe…Bruno ne souhaite pas faire la dernière difficulté avec nous. Nous entamons la dernière difficulté du jour vers 21 heures et nous terminons ce magnifique défi à 22 h 33.

Georges Allos Bis.jpg

Georges au Col d'Allos 

Nous sommes tous les trois heureux d’être Finishers , Bruno sera Maitre,  Florian et moi serons  Grand Maître du « Défi des Fondus de L’Ubaye » …mais une idée pour bientôt et qui murit pourquoi pas rejoindre la confrérie des sept cols majeurs ICI, la vallée de l’Ubaye est bien représentée, bon certes on va faire un tour en Italie !

 Dans tous les cas, Bruno, Florian et moi referont également ce magnifique Défi de Fondus de l’Ubaye car nous avons passé et partagé des moments et des émotions très forts.

Les photos de Flo : ICI

Georges toujours un peu FADA


Date de création : 26/06/2017 # 13:09
Dernière modification : 26/06/2017 # 13:09
Catégorie : Les sorties vélo - année 2017
Page lue 576 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !