Valery LECRIVAIN ancien Elite (Cycliste)  transforme Georges en OR sur l’ardéchoise Vélo Marathon (AVM)

Samedi 17 juin 4 h 00, ne dors pas, le stress du sportif, je me lève et déjeune 3 heures avant l’effort c’est bien. Vers 5 h 15, dans la maison de Montregard encore endormie, les cyclos  inscrits sur l’ardéchoise se lèvent et déjeunent tour à tour.

Florian et moi partons à 6 h 00 car nous sommes inscrits sur le grand parcours en un jour l’AVM, l’une des  cyclo sportives extrêmes  d’Europe.

Il est 6 h 45 quand nous essayons de rentrer dans  le SAS de la centaine de privilégiés qui partiront 10 mn avant les autres, et oui il ne faut pas être retardés l’AVM c’est 278 km avec un dénivelé de 5400 m, et sur l’ardéchoise ce samedi c’est plus de 10000 cyclos qui s’élancent sur ces magnifiques routes, des goulets d’étranglement se créent, une perte de temps difficilement rattrapable sur ce grand parcours.

 Et quelle incompréhension, l’organisation ne veut pas laisser passer Florian (il n’aurait pas le dossard ou le bracelet qui permet de rejoindre le SAS de l’AVM, un couac  à l’inscription, des informations très mal relayées).

Du coup je me retrouve seul dans le SAS et me demande bien comment vais-je retrouver Florian, pense même que se sera très dur. Le départ est donné et je m’élance sur le premier col, je suis bien et peut-être même trop bien et j’entends une voix derrière moi, Georges tu montes trop fort ! Ah bon mais qui peut bien prétendre à me donner de tels conseils…C’est  Valéry LECRIVAIN ancien Elite cyclo  et le gendre de mon grand ami et regretté Jean Pierre DIAZ.

 A mes côtés, Valéry qui a côtoyé les plus grands cyclistes d’une certaine époque, eh oui ! Valery aurait pu faire une carrière PRO mais les affaires FESTINA de 1998 en ont décidé autrement : Chapeau bas pour cette décision Monsieur LECRIVAIN, j’associe également Gilles DIAZ qui était  dans la même équipe.

VALGEORGESTERS.JPG

Valéry comme vous vous en doutez est très facile, il déroule bien et ne cesse de me donner des conseils que je bois. Il se trouve la plupart du temps juste devant moi, et comme il y a du vent je suis dans un fauteuil : Un capitaine de route rien que pour Georges…Et il me lance tu l’as souvent fait toi capitaine AUDAX alors aujourd’hui tu peux sucer ma roue (terme cyclo voulant dire rester bien au chaud derrière). Valéry se permet même de faire des photos, et oui aujourd'hui je serai sur les photos ...

Je suis en admiration dans toutes les descentes et j’essaie de m’accrocher mais c’est plus dur. Valéry prend du plaisir dans les descentes mais moi à cette vitesse j’ai un peu la trouille. Il me semble tout de même que je progresse en imitant mon capitaine, du coup je n"ai jamais fait les descentes aussi vite !

Après 105 km de course, nous arrivons à BURZET avec une moyenne de malade 27, 83 km / h  (Chrono organisation), incroyable ! Ensuite ça va un peu moins vite la montée sur le mont Gerbier des Joncs est plus costaude, et là où j’ai un petit coup de moins bien, Valéry est devant ….et encore une fois m’attendra afin de m’emmener et du coup me remonter le moral, j’ai à nouveau les jambes et ça passe bien. Nous avons fait du 105 au 140 ème km une moyenne de 23,71 (chrono organisation).

Puis le parcours est cabossé, la fatigue commence à se faire sentir,  et nous arrivons à Chanéac (du  140 au 180 ème km avec une moyenne de 24,48 km /h). Après Chanéac c’est le col de l’ardéchoise et il fait très chaud, les pieds sont en feu, de même pour Valéry et nous arriverons à Saint Martin de Valamas au 210 km après 8 h 40 mn de course. (Entre le 180 et 210 km  moyenne de  24,2).

Il reste désormais 68 km et  3 cols, la ligne d’arrivée est en vue, à ce moment-là on peut jouer l’or pour Georges, et Valéry compte bien m’y emmener et il m’aidera jusqu’au bout et c’est en grand vainqueur que je passe sous la barre des 12 h (11 h 50) de course synonyme de BREVET D’OR.

Au passage de la ligne d’arrivée, une pensée pour Florian qui malheureusement a abandonné à St Agrève pour un problème d’alimentation. Je ne sais comment remercier Valéry à qui je dois ce brevet …Encore merci et quel bon moment partagé sur ces routes magnifiques, des paysages à vous couper le souffle (c’est le cas de le dire) …

Très heureux également de mon classement au scratch 55 ème et 14 ème dans ma catégorie

Je remercie tous ceux qui ce samedi, m’ont encouragé via leurs pensées, leurs SMS, leurs mails et ceux qui m’ont suivi en live (ils ne sont pas nombreux, même moi ne savais pas que l’on pouvait suivre un cyclo sur l’ardéchoise). Mais avouons- le encore, il faut avoir un petit grain, être un peu FADA pour faire une distance pareille en si peu de temps !      

Brevet et détail des temps de passage : ICI

Les quelques photos prises par Valéry ICI

Georges


Date de création : 19/06/2017 # 00:02
Dernière modification : 19/06/2017 # 00:02
Catégorie : Les sorties vélo - année 2017
Page lue 725 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !