Etape 3 : Villiers le Lac (près Morteau) - Aarburg (Suisse près Zurich)
Date : 23 juin 2014
Distance : 138 km
Dénivelé : 1100 m

Nous organisons notre petit-déjeuner au gîte avec quelques provisions disponibles (café, chocolat) et les restes de la veille (bananes, fromage). Nous le compléterons plus tard. 

Nous démarrons notre journée par une côte assez roulante qui nous conduit à la frontière suisse matérialisée par un tunnel au Col des Roches (919 m). A La Chaux de Fonds, un café et quelques viennoiseries et c'est reparti pour une bosse difficile jusqu'au lieudit "Vue des Alpes" à 1277 m d'altitude. Les nuages menaçant nous empêchent de voir la vue repérée sur un point d'observation. Nous devrions voir toute la chaîne des Alpes avec bien sûr le Mont Blanc. La descente est vertigineuse jusqu'à Neuchatel (de 1277 m à 400 m environ en une dizaine de kms). A Neuchatel, un coup de tampon sur nos cartes, et nous partons en direction de Biel/Bienne en longeant le lac. La pluie menace de plus en plus et c'est à l'occasion de notre arrêt ravitaillement à Bienne qu'elle arrive avec orage et grêle ... heureusement, le supermarché propose quelques tables pour pique-nique abritées.  

 Le col des roches  La frontière suisse Merci l'abri ! 

Il nous faut repartir, sous une pluie qui s'est calmée (un peu). Nous roulons en alternant piste cyclable et route fréquentée sur 80 km, pendant 2 heures sous la pluie et le reste avec beaucoup d'humidité. Le sol humide et les pistes cyclables pas toujours nettoyées favorisent les crevaisons. Nous n'y échappons pas. Chacun la sienne .... morceau de verre pour moi et chambre à air pincée pour Serge.

Pour info, j'ai pris mal derrière un genou, douleur qui ne me quittera pas jusqu'à la fin du périple ... l'anti-inflamatoire acheté dans une pharmacie n'y changera rien. Heureusement, la douleur (forte) n'arrive que sur la deuxième moitié des parcours. L'idée d'abandon m'a effleuré l'esprit .... 

Le camping est difficile à trouver. Le GPS nous guide sans trop de problèmes. Heureusement, nous pouvons monter les tentes sans pluie. Pour le repas du soir, nous devrons rejoindre le village et c'est dans un restaurant tenu par des Portugais que nous apprécierons un très bon repas et beaucoup d'attention à notre égard.

Pour l'anecdote : le camping proposait le repas du soir, mais un problème de langue nous a joué un tour... je demande à l'accueil du camping "A quelle heure peut-on manger" dans un anglais approximatif. On me répond 20 h (c'est ce que je comprends). Nous nous installons donc sur la terrasse du camping et attendons patiemment l'heure en dégustant tranquillement notre bière. Puis à 20 h passée de quelques minutes, nous tentons de commander à manger, mais là, on nous répond "C'est trop tard, les repas sont servis JUSQU'A 20 h !!!!!

Merci l'abri, mais il faut repartir Le village d'Aarburg La tenue pluie s'impose


Retour ICI      Etape suivante ICI


Date de création : 07/07/2014 # 10:09
Dernière modification : 07/07/2014 # 10:09
Catégorie : -
Page lue 1218 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !