Le brevet AUDAX 400 souvenir Jean-Pierre DIAZ s'est déroulé les samedi 26 et dimanche 27 mai 2012. Le départ a eu lieu à 12h20 pour un retour le dimanche à 14h36 précises. Les conditions d'obtention du brevet précisent que les 400 km (+/- 10%) doivent être effectués en une durée comprise entre 26 et 27 heures.

Dès 11h30, les participants commencent à arriver au local de Fontaines st Martin. Un pique-nique improvisé, la remise des feuilles de route, quelques choix de dernière minute sur la tenue à adopter, et l'heure fatidique arrive .... Nous sommes 14 sur les vélos, une voiture à l'avant qui signale le groupe et une voiture à l'arrière qui en plus de signaler le peloton sera là pour les éventuelles crevaisons ou incidents mécaniques ou même défaillance .....

L'audax 400 minute par minute par Florian : ICI

SAM_5389.jpg SAM_5390.jpg SAM_5391.jpg SAM_5392.jpg
 SAM_5393.jpg  SAM_5394.jpg  SAM_5395.jpg  SAM_5396.jpg
 SAM_5398.jpg  SAM_5399.jpg  SAM_5400.jpg  SAM_5401.jpg
 SAM_5403.jpg  SAM_5408.jpg  SAM_5382.jpg  SAM_5438.jpg

Le départ est donc donné à 12h20 et le premier tronçon d'une cinquantaine de km nous amène jusqu'à Dompierre sur Veyle  par les petites routes de la Dombe si appréciées des cyclistes qui veulent rouler tranquille. La pause est de 15 minutes, premier ravitaillement (merci pour les madeleines des accompagnateurs), remplissage des gourdes et c'est reparti ....

SAM_5406.jpg SAM_5407.jpg SAM_5409.jpg SAM_5410.jpg

Une ambiance super dans le groupe, un vent légèrement favorable, une météo idéale, et les km défilent ... Le Revermont s'approche. Nous franchirons les premières collines non pas par St martin du Mont comme les années précédentes, mais par Journans et Revonnas, ceci pour éviter la monotonie de la route suivant la vallée du Suran. Ce nouveau parcours est également l'occasion de suivre la voie ferrée des "carpates" qui a toute une histoire ... voir encadré.


SAM_5419.jpg

Profil de la ligne de 230 (mini) à 587 (maxi) mètres d'altitude
 800px-Profil_ligne_Haut-Bugey.gif

 

Cette ligne des "carpates", bien que ne disposant que d'une voie est utilisée par des TGV reliant Paris à Genève.

Extrait d'un article sur "wikipédia":


"La ligne du Haut-Bugey, également nommée ligne des Carpates pour la section La Cluse - Bellegarde, est une ligne de chemin de fer française reliant Bourg-en-Bresse à Bellegarde-sur-Valserine via Nantua. S'étendant sur 65 kilomètres à travers le massif du Jura, cette ligne a des rampes de 28 pour mille et des courbes au rayon faible (jusqu'à 300 mètres), ce qui rend son exploitation difficile.

À l'origine, et durant tout le xxe siècle, son intérêt est purement local puisqu'elle ne dessert que quelques communes du département de l'Ain. Mais après la parution d'un décret, le 31 janvier 2005, déclarant « d'utilité publique et urgents les travaux nécessaires à la modernisation et à l'électrification de la ligne ferroviaire de Bourg-en-Bresse à Bellegarde-sur-Valserine », l'intérêt devient international car elle permet un gain en temps et distance entre Paris et Genève.

La ligne a été intégralement fermée au trafic de voyageurs en septembre 2005 pour en permettre la restructuration complète. Le trafic  voyageurs TER a été reporté sur route. La modernisation de la partie exploitée et la réouverture de la partie neutralisée, en décembre 2010 , constituent un élément de maillage du réseau TGV français et européen."

Article complet
ICI

2 autres liens très intéressants : ICI et ICI


Ce deuxième tronçon nous amène à St julien sur Suran, petit village de 409 habitants qui a fait l'objet dernièrement de l'attention des médias :  "En décembre 2011, le site de Saint-Julien-sur-Suran a été retenu pour accueillir le projet de l'association "Les Prisons du cœur" fondée par Pierre Botton"

La pause est de 20 minutes et c'est de nouveau l'occasion de reprendre des forces ... il nous reste de nombreux km avant le repos ... On note déjà quelques signes de fatigue, mais on peut se réjouir de la météo clémente ... L'an dernier, nous étions sous l'orage de grêle dans cette région !

SAM_5434.jpg SAM_5435.jpg SAM_5436.jpg SAM_5437.jpg


Une longue ligne droite jusqu'à Cressiat, avec un vent qui est maintenant de face et c'est de nouveau le passage des contreforts du Revermont pour nous amener vers la plaine de la bresse louhanaise. Au passage, une vue magnifique sur le chateau de Rosay et une descente très agréable vers Cousance.

SAM_5446.jpg
SAM_5449.jpg
SAM_5450.jpg



Le vent qui est plutôt défavorable nous fatigue de plus en plus (étant capitaine de route, je sais de quoi je parle et c'est sans regret que je laisserai ma place à la prochaine étape). 

Une pause à Louhans, quelque Perrier ou Bière (oh, c'est pas bien Georges !) dans les bars de la ville et il faut déjà repartir. Il est 19h30 passé et nous remontons vers le nord sur de nombreux km jusqu'à Pierre de Bresse.
Les fermes typiques de la Bresse (de Saône et Loire, étant moi-même Bressan de l'Ain, je fais la distinction !) se succèdent...

SAM_5459.jpg SAM_5460.jpg SAM_5461.jpg SAM_5462.jpg


Nous nous accordons une petite pause devant le château de façon à nous équiper pour la nuit qui approche : Feu arrière, feu avant, petit vêtement supplémentaire éventuel et baudrier. 

Nous arriverons à Verdun sur le Doubs à  l'heure prévue, c'est à dire avant 22h30. Nous avons roulé finalement très peu de nuit (complète), le temps étant très clair. 

Toujours le même accueil chaleureux à l'Hotel des 3 Maures, un repas copieux et très savoureux, le petit verre de vin , la douche et c'est 3 heures de sommeil qui nous attendent. La fatigue, le repas ne permettent pas à tous de trouver le sommeil.Tant pis, c'est du repos quant même !

SAM_5469.jpg SAM_5472.jpg
SAM_5473.jpg SAM_5475.jpg


Le réveil est fixé à 3h, le petit déjeuner à 3h15 et le départ à 4h. Nous aurons même un peu d'avance et c'est à 4h-10 que nous voilà repartis sur une portion de parcours en côte d'or. Nous retrouverons la Saône et Loire un peu plus tard et c'est vers Chagny que nous pouvons commencer à éteindre nos éclairages. La première pause se situe à Buxy, après avoir parcouru 64 km. Il est 6h50 comme prévu. Cette distance importante est nécessaire pour trouver un bar ouvert. (Ce bar nous reçoit chaque année, il est juste nécessaire de le prévenir à l'avance pour cette ouverture matinale pour un dimanche).

SAM_5486.jpg SAM_5487.jpg
SAM_5488.jpg SAM_5490.jpg


Le beau temps semble toujours au rendez-vous, même si la météo prévoyait beaucoup de pluie sur cette deuxième journée. Autant le dire tout de suite, aucune pluie sur tout notre périple ! Nous pouvons alléger nos tenues vestimentaires, il fait déjà 17 degrés à 7h du matin. 

Un passage toujours aussi pittoresque par le tunnel du bois clair, après Cluny, et une pause à La Roche Vineuse. La souffrance est là, mais le moral est bon et on l'oublie très vite. Quelques barres de céréales, bananes, ou madeleines et c'est reparti. Le prochain arrêt sera le repas à Sandrans.

Quelques km le long de la ligne TGV Paris-Lyon et nous retrouvons la Dombe après Crèches sur Saône. Sandrans et le restaurant arrive comme prévu à 11h45 et c'est le traditionnel poulet-gratin qui accompagne cette pause toujours appréciée. Le petit verre de vin est le bienvenu, mais attention, avec modération, il reste 37 km !

SAM_5494.jpg SAM_5495.jpg
SAM_5496.jpg SAM_5497.jpg


Le retour sur Fontaine Saint Martin se déroule sans problème. Le parcours est nouveau et devient rapidement commun avec le retour de l'AUDAX 200. C'est à l'arrivée que nous découvrons des routes très boueuses, indiquant qu'un violent orage s'est abattu sur la région en notre absence. Nous avons bien fait de partir loin !!

SAM_5501.jpg

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont œuvré pour que ce brevet se fasse dans l'esprit " Jean Pierre Diaz" et nous pouvons dire que c'est une réussite.

Nous remercions tous les participants courageux, une mention spéciale aux nouveaux détenteurs du brevet 400 Audax. Nous ne pouvons oublier Nenette la seule fille sur ce brevet, elle a réussi ce brevet avec le sourire tout au long du parcours.

Nous remercions la voiture ouvreuse menée par Roseline et Janine "les mamies Madeleines", et la voiture de fin de peloton menée par Roger et Michel toujours dévoués pour donner un coup de main à un cyclo en difficulté.

Ce brevet ne pourrait se faire sans l'administratif, assuré par notre présidente adorée Jocelyne et  notre trésorier sympathique Guy. Un grand merci à l'AC3F qui nous prête gracieusement chaque année leur local.  


Jean-Louis et Georges

 


Date de création : 31/05/2012 # 09:11
Dernière modification : 10/06/2012 # 10:25
Catégorie : Les sorties vélo - année 2012
Page lue 4974 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !